Histoires de couteaux et de parapluies

Couteaux et parapluies, mais pourquoi donc ?

L'Auvergne est leur point commun.

Plus de détails

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Couteaux et parapluies, mais pourquoi donc ?

L'Auvergne est leur point commun.

Dès la deuxième moité du XIXème siècle, des parapluies sont fabriqués dans le Cantal à Aurillac.

A Thiers, dans le Puy de Dôme, l'art de la coutellerie existe depuis au moins le XVème siècle, et s'est particulièrement développé après 1850.

A cette époque, pendant l'hiver, les paysans du Cézallier, (haut-plateau du Cantal altitude 1200m) devenaient colporteurs jusqu'au retour des beaux jours et de la saison d'estive. Ils s'approvisionnaient en parapluies à Aurillac et prenaient la route, tout d'abord en direction de Thiers où ils en échangeaient une partie contre des couteaux. Puis ils continuaient leur périple de foires en marchés avant de rentrer pour le début des travaux des champs.

Certains d'entre eux décidaient de s'établir dans une ville traversée et ouvraient une boutique où les parapluies côtoyaient les couteaux.